Dans quel monde vivra-t-on en 2050 ?

WWF MSN Actualités
Dans quel monde vivra-t-on en 2050 ?


Même si ça peut sembler encore de la science-fiction, nous devons dès maintenant préparer l'Europe et la France à diviser par 4 leurs émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050. C'est la condition pour espérer stabiliser le dérèglement climatique et un tel défi se prépare dès maintenant. Dès aujourd'hui, nous devons prendre la bonne voie et faire les bons choix de société !



 
A quoi peut ressembler une vie en 2050, dans un monde ayant jugulé ses gaz à effet de serre dans tous les domaines ?

Quelques pistes... On vivra sans doute dans des logements très différents et plus ludiques : avec plusieurs peaux, des coques successives qui changeront complètement la ventilation et relègueront probablement le chauffage au musée. Nos bâtiments deviendront des sources d’énergie, ils seront truffés de panneaux solaires. Les fenêtres deviendront intelligentes, elles seront transparentes le jour et lumineuses la nuit. Les bons vieux éclairages à interrupteurs n'existeront plus, l'ambiance sera gérée automatiquement et avec le moins de dépenses énergétiques.

Dans 50 ans la voiture telle qu’on la connaît aujourd’hui aura disparu. Les transports seront beaucoup plus efficaces et très modulables. En ville on se déplacera en commun dans des petits véhicules et dans des tramways. Pour aller d’une ville à l’autre, on se délassera dans des TGV bien plus rapides qu’aujourd’hui. Ils seront alimentés par des éoliennes disposées le long des voies (ce qui ne gênera personne...). Par contre il faudra probablement faire une croix sur les voyages très lointains en avion, car les avions auront un coût prohibitif à l'époque s’ils continuent à dépendre du pétrole.

Qu'est-ce qu'on mangera dans 50 ans ?
Des bons produits locaux et de saison bien sûr ! La viande provoque beaucoup d’émissions de gaz à effet de serre à cause de l’énergie que sa production nécessite. Il faudra donc faire évoluer le goût de nos enfants et les réhabituer à un régime plus varié (en plus c'est meilleur pour la santé).

Ce monde sera différent du nôtre, mais il ne sera pas nécessairement moins agréable à vivre - bien au contraire ! Il reste à l’inventer et à le mettre en place assez vite. Car si l'humanité ne jugule pas ses gaz à effet de serre, le monde de 2050 sera nettement moins enthousiasmant: climat déréglé, tempêtes, canicules, récessions économiques, réfugiés climatiques, guerres pour l'eau et le pétrole, misère extrême, destructions de la biodiversité...
 
© World Wide Fund ; reproduction soumise à autorisation.
Pour plus d’informations, écrivez à WWF France, 1 Carrefour de Longchamp, 75116 PARIS. par e-mail emma@wwf.fr ou visitez le site Internet www.wwf.fr

Source



Add your comment
  Anonymous comment
Nickname:
Password:
  Remember me on this computer

Title:
Send me by email any answer to my comment
Send me by email every new comment to this article