Un "hôtel" très original : une Caravelle réformée

MB Decor Report
(www.insolithome.com)

(www.insolithome.com)


Une nuit d'hôtel romantique, ou un voyage immobile ? c'est ce que propose la Ferme Aventure au milieu d'un parc de loisirs de huit hectares niché dans les Vosges. Après la découverte des aménagements ludiques et pédagogiques du parc, retrouvez-vous seuls dans un avion posé au milieu de la verdure...



L'avion, démobilisé de Corse Air en 1985 après des années de service initialement pour la JAT, a été remonté et aménagé en chambre d'hôte très particulière.
 
(www.insolithome.com)
 
En hommage à la compagnie officielle de lancement de la Caravelle, l'hébergement installé à bord est réalisé tout en harmonies de bleu et de blanc. Le fuselage évidé a permis d'installer une véritable suite, formée d'une chambre, d'une salle d'eau, d'un salon meublé de sofas et de siège d'origine recouverts de tissu. Les "passagers" peuvent contempler un paysage agreste à travers les hublots caractéristiques, de forme triangulaire. Un bar a pris place derrière le cockpit et permet de patienter en attendant le "vol de nuit".... Ambiance donc très particulière, à retenir longtemps à l'avance vu le succès de la formule.

 

(photos : www.insolithome.com)

LA FERME AVENTURE
Parc de loisirs nature15 côte de Hardémont
88240 - LA CHAPELLE AUX BOIS (France)
Tél: 03 29 30 11 79 Contact email : lfaventure@free.fr

Tarif : 70€ à la nuit, se renseigner pour les locations à la semaine
 
 
La Caravelle est un symbole du savoir-faire aéronautique de la Société Nationale de Constuctions Aéronautiques du Sud Est, qui si elle n'a pas produit le premier appareil à réaction du marché (ce fut le de Havilland Comet, dont les observateurs avertis auront noté que Caravelle reprend exactement le nez), a certainement mis au point le plus élégant des court/moyen courriers. Son succès dès sa présentation en 1955 fut immédiat, même si limité aux marchés europén et africain. Les chiffres de production sont néanmoins modestes : 280 exemplaires, dont certains volaient encore pour des compagnies d'Afrique il n'y a pas si longtemps. L'avion s'est montré confortable (moteurs rejetés loin de la cabine), performant (aile dégagée des turbulences dues aux moteurs) et sûr (deux sinistres seulement, dont l'un peut-être dû à une bavure militaire). Air France a beaucoup communiqué sur cet avion qui a contribué à une certaine démocratisation du transport aérien, quand les Parisiens allaient le dimanche à Orly "voir décoller les avions"...
 
 
Transformer un avion en habitat est original mais pas nouveau, la chose est presque courante aux Etats-Unis quand on a la chance (?) d'habiter près d'une piste où faire atterrir un avion lors de son dernier vol ; ou bien il faut être voisin d'un parc d'épaves comme il y en a un peu partout. Si l'on veut éviter ce voisinage moyen, il faut démonter les éléments, les transporter et les remonter, ce qui limite la taille du projet... Mais une compagnie s'est spécialisée dans ce créneau et offre l'installation clés en main de 727 réformés, offrant une surface habitable correcte - toute en longueur évidemment - pour $ 315,000.00 hors terrain et viabilité, sous réserve de faisabilité technique sur le site du client. C'est coûteux, pas vraiment rationnel, assez bizarre dans le paysage mais très exclusif...
Site très détaillé (en américain)


Add your comment
  Anonymous comment
Nickname:
Password:
  Remember me on this computer

Title:
Send me by email any answer to my comment
Send me by email every new comment to this article