Christophe Pillet souffle un vent nouveau sur Lacoste

Sephora Guedj streetgeneration.fr
Christophe Pillet souffle un vent nouveau sur Lacoste - designer - Architecte - mobilier - maison - Habitat - nouveauté - design


Pillet est partout. Sur les fronts du mobilier, des produits, de l’architecture d’intérieur d’hôtels, de bars, de restaurants, de boutiques… Grâce à la diversité de son design élégant Christophe Pillet est aujourd’hui l’un des quelques designers français à avoir acquis une véritable reconnaissance internationale.



Christophe Pillet souffle un vent nouveau sur Lacoste - designer - Architecte - mobilier - maison - Habitat - nouveauté - design (Photo : streetgeneration.fr)

Pillet confesse aujourd’hui que le design n’avait rien d’évident pour lui. Il entre aux Arts Déco de Nice pour rassurer ses parents et pour avoir assez de temps à consacrer à sa vraie passion: la musique. Ce n’est qu’au milieu des années 80, après une rencontre avec les célèbres designers du groupe Memphis, que son intérêt pour le design s’impose. Il s’identifie à ce groupe avec l’idée qu’il faut contredire la standardisation grandissante de la production de mobilier. En 1988, il sort diplômé de la Domus Academy et s’engage aux côtés de Philippe Stark. Il restera avec lui durant cinq ans, avant de fonder sa propre agence en 1993. Son travail pour le concepteur de mobilier urbain JC Decaux lui assure rapidement un équilibre financier et lui permet de se consacrer à son design d’auteur. Parallèlement, Christophe Pillet s’essaye avec succès à l’architecture d’intérieur, notamment pour des boutiques. Celles du chausseur Rodolphe Ménudier en 2000, puis de Shu Uemura à partir de 2007. En 2009, il conçoit les espaces de John Richmond et de Lancel en ayant toujours à coeur de préserver l’équilibre entre spectacle et utilité.

Lacoste, un nouveau souffle

Lorsqu’il est sollicité par Lacoste, en 2001, la marque au crocodile vient d’engager le styliste Christophe Lemaire. Lacoste navigue entre deux eaux: bien que toujours aussi populaire, les valeurs qu’elle incarne (celles de la bourgeoisie bon chic bon genre) peinent à trouver un écho chez les jeunes générations. Christophe Pillet se voit confier la rénovation des boutiques. Il est alors urgent de revitaliser l’esprit français de la marque. Bernard Lacoste s’aperçoit vite qu’il a fait le bon choix et il confie au créateur la conception des lignes de sacs. Peu à peu, Pillet imprime sa marque (si on ose dire) sur l’ensemble des accessoires avant d’être nommé en 2009, directeur du design.

Pour la seconde fois, il réfléchit à la conception des boutiques et repense l’identité de la marque. La nouvelle boutique vient d’être inaugurée sur les Champs-Elysées. Exécutée par Alexandre Anzo et Audrey Lavielle, cette nouvelle surface conserve sa simplicité, sa clarté, tout en étant beaucoup plus modulable. Sur les murs de la boutique, des écrans rotatifs diffusent les prototypes conçus par le Lacoste Lab, un studio formé d’une vingtaine de designers chargés de formaliser les institutions de la marque et la projeter dans le futur.


Source



Add your comment
  Anonymous comment
Nickname:
Password:
  Remember me on this computer

Title:
Send me by email any answer to my comment
Send me by email every new comment to this article