Un paradis aquatique artificiel au rendu naturel

Céline Chahi
Un paradis aquatique artificiel au rendu naturel


L'architecte de jardin Arie Von Dorp conçoit et réalise des aménagements extérieurs dans lesquels s'intègrent systématiquement des piscines dites "naturelles". Sa dernière réalisation est un modèle du genre. Reportage à Sancé, en Saône et Loire.



 

Nager dans une eau de couleur verte au milieu d'une faune et d'une flore aquatique...Un cauchemar pour certains mais un réel bonheur pour d'autres ! L'architecte paysagiste Arie Van Dorp fait sans conteste partie de la deuxième catégorie de personnes. Fasciné par les piscines dites "naturelles", il a créé en 1998 une société – l'Orangerie – chargée de promouvoir ce concept. Pour montrer son savoir-faire, il a récemment conçu un aménagement "d'exception" pour sa propre habitation. La piscine, d'une superficie de 150 m2, a pris littéralement possession de son jardin !

Encore peu de réalisations en France

Principale différence par rapport à une piscine traditionnelle ? La purification de l'eau se fait grâce à des moyens naturels et non pas avec des produits chimiques. Finies les allergies au chlore ! "Les piscines naturelles sont saines. C'est un peu comme si on se baignait dans un étang ou dans un lac. Comme elles vivent au rythme de la nature et des saisons, elles sont agréables à regarder toute l'année" s'enthousiasme Arie Van Dorp avec son accent hollandais. Il poursuit : "ce concept est encore peu répandu en France où seulement une centaine de réalisations sont recensées. Elles se comptent en revanche par milliers en Allemagne, en Suisse, en Belgique et en Autriche où elles séduisent les particuliers depuis près de 20 ans ".

Une lagune reconstituée

La piscine imaginée par Arie se compose d'un long bassin rectangulaire d'1,50 mètres de profondeur et d'une zone de plantation abritant le fameux système de filtration naturelle. D'habiles moyens de transition ont été mis en place pour faire communiquer les différents espaces entre eux. Une cascade est située entre l'espace baignade et le bassin de jeux tandis que des pas japonais délimitent la lagune. Plantes aquatiques – lys jaunes ou encore roseaux - et espèces animales – poissons carnivores anti-moustiques- y cohabitent harmonieusement. "Les poissons côtoient les enfants qui jouent au ballon" s'amuse Arie. Une filtration technique a tout de même été ajoutée dans un local technique – dissimulé sous des caillebotis - pour éviter l'encrassement du système de lagunage.

Un projet d'aménagement paysager global

Neuf mois de travaux ont été nécessaires pour parvenir à aménager complètement l'endroit. La piscine a été construite en dessous du niveau d'origine du terrain et s'intègre ainsi parfaitement dans le paysage environnant. "Nous avons dû évacuer plus de 1000 m3 de déblais pour procéder au nivellement du sol" se souvient l'architecte. Les travaux ont donné l'occasion de rénover le préau installé sur la façade nord de la bâtisse et d'installer une structure en inox ultra contemporaine au dessus d'une terrasse en bois. Arie Van Dorp espère que dans dix ans sa réalisation "sera encore au goût du jour tant sur le plan architectural que technique." Les visiteurs qui ont eu le privilège de la contempler le lui ont tous formellement assuré !
 
Découvrez la réalisation de l'Orangerie :
 
L'Orangerie – Arie Van Dorp
1, rue du Bourg
71000 Sancé
Tél. :                03 85 34 35.68       
Contact : lorangerie@wanadoo.fr

Zone natatoire

La zone natatoire est constituée d'un bassin de 14 mètres par 3 et d'une prodondeur d'1,50 m dont l'étanchéité est assurée par une membrane de couleur "vert olive". Elle donne directement sur un bassin de jeux situé 75 cm plus bas.

Structure protectrice

La terrasse en bois est protégée par une structure ultra contemporaine en inox et d'une toile spécialement conçue pour l'extérieur. Elle est en contraste avec le préau traditionnel qui protège la façade nord de la maison

Cascade

La transition entre le bassin de baignade et de jeux est assurée par une cascade. Cet élément en inox confère une grande fluidité à l'ensemble de l'aménagement.

Rideau d'eau

Lagune

La purification de l'eau se fait par des moyens naturels : faune et flore. Lys jaune, roseaux et Thalias cotoient des grenouilles et poissons anti-moustiques. "L'eau est traitée sans produits chimiques et n'est donc pas nocive pour la santé" assure Arie Van Dorp, le concepteur.

Projet d'aménagement paysager global

En tant qu'architecte de jardin, Arie Van Dorp a conçu un projet d'aménagement paysager global. La piscine naturelle est donc complètement intégrée dans le paysage environnant. Le soir, l'ensemble du projet est mis en valeur grâce à des éclairages de couleur ambre.

Pas japonais

Un pas japonais réalisé avec des pierres d'Auvergne sépare le bassin de baignade de la lagune.

Laurier

Certains arbres déjà existants sur le terrain ont pu être sauvés pendant les travaux. Le grand laurier sauce occupe d'ailleurs une place centrale dans le projet. Un banc enherbé et sculpté a par ailleurs été créé autour d'un vieux laurier commun.

Maison en pierres

L'habitation en pierre abrite à la fois le domicile d'Arie Van Dorp et les bureaux de sa société, l'Orangerie.

Piscine naturelle

La projet a nécessité un an de réflexion. Arie Van Dorp est vraiment satisfait du résultat : "La piscine naturelle est un jardin aquatique agréable à observer toute l'année et qui, de surcroît, devient un lieu de baignade et de détente à la belle saison" commente-t-il.

L'Orangerie

Implantée en Bourgogne, la société l'Orangerie est devenue experte dans l'art d'intégrer des piscines naturelles et des bassins de baignade dans des jardins.


 




Source



Add your comment
  Anonymous comment
Nickname:
Password:
  Remember me on this computer

Title:
Send me by email any answer to my comment
Send me by email every new comment to this article